Prendre l’avion avec un bébé

Notre petit monstre a maintenant presque 2 ans et demi et depuis ses 8 mois, elle a déjà pris l’avion une douzaine de fois. Pour des trajets courts, l’avion permet de se rendre rapidement à destination. Et c’est très appréciable si comme pour nous, bébé dort difficilement dès qu’il est de sortie.

Pour les voyages plus lointains pas trop de choix, et il est vrai qu’un trajet d’une dizaine d’heures n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Et bébé peut devenir un véritable ‘petit monstre’. Mais c’est vite oublié dès que la destination est atteinte et que les vacances commencent.

Prendre l’avion avec bébé est tout de même assez facile et tout est généralement fait pour que cela se passe bien. Mais comme toute escapade avec un enfant en bas âge, un voyage en avion demande un peu de logistique. Je vais essayer de vous décrire ce que nous avons pu retenir de nos voyages.

 

A l’aéroport

 

Sur certaines compagnies, dont Air France, les poussettes et/ou sièges auto peuvent voyager gratuitement, et bébé peut avoir son bagage en soute sans supplément même s’il ne paye pas sa place.
Parfois (mais il ne faut pas compter dessus), il vous sera possible de garder la poussette jusqu’à l’avion. Ça peut-être très pratique pour la sieste.
Nous prévoyons toujours le porte bébé Ergobaby. Léger et facilement transportable, il est très pratique si la poussette doit partir au dépose bagage pour un enfant qui ne marche pas et nous sert généralement pour les balades une fois sur place.

 

Le bagage cabine de bébé

 

  • Suffisamment de repas et de changes pour le temps de vol.
  • Des jouets pour le voyage et l’attente en salle d’embarquement.

Pour les produits de bébé, comme le liniment, pensez à les mettre dans des récipients de moins de 100 ml, si vous voulez éviter de devoir le jeter à la poubelle. Pour les aliments de bébé, pas de soucis. Les aliments et les boissons de bébé ne sont heureusement pas soumis à cette restriction. Mais attention ! Lorsque vous passer les contrôles, on peut vous demander de les goûter. Prévoyez des récipients qui se referment, sinon vous devrez tout jeter.

 

Dans l’avion

Avant deux ans, bébé ne paye pas l’avion, mais il/elle n’a pas sa place réservée et doit être sur vos genoux. Le personnel de bord vous fournit une ceinture spéciale bébé que vous passez dans la votre. C’est très simple à mettre et le personnel est de toute façon disponible pour vous montrer.

Si votre enfants fait moins de 10 kg, vous pouvez bénéficier d’une nacelle, mais il faut la demander à l’avance et ce n’est pas forcement clairement dit lorsque que vous réservez.

Lors du décollage et l’atterrissage, il est conseillé de faire boire, téter ou tout autre moyen de faire déglutir le mini monstre pour lui éviter la sensation des oreilles bouchées.

Les toilettes disposent généralement d’une table à langer, même si elle sont souvent étroites.

 

Bon vol !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *